ob_6b7ca0_560bda521e4c1ppgp2015-visuelCette exposition a été sélectionnée parmi 30 autres projets (sur plus de 3000 inscrits) pour « Book Machine », un concours organisé lors de l’édition 2016 de Paris Photo.

Plus d’infos sur Book Machine : http://www.parisphoto.com/fr/paris/actualites/le-making-of-de-book-machine

L'exposition

L'exposition Phase Shift (déphasage) est présentée par Armand Luciani (photographe).
Cette exposition est entièrement présentée en noir et blanc et peut comporter, en fonction du lieu qui l'accueille, entre 22 et 45 tirages.
Un morceau "A Rena Bionda", composé spécialement par Frédéric Antonpietri est diffusé en fond sonore, sous deux formes (folk et électrique) en fonction du positionnement du spectateur dans l'exposition.
Des textes de Marie Ferranti et Julien Angelini illustrent aussi l'exposition.


Les dernieres présentations de l'exposition ont eu lieu du 20 juin au 13 juillet 2016 au Centre Culturel Una Volta, à Bastia, en Septembre 2017 lors du festival des Rencontres de Chants Polyphoniques de Calvi et à la Bibliothèque Universitaire de Corte du 16 novembre au 22 décembre...

La prochaine présentation de l'exposition aura lieu en Décembre 2018 à l'Espace Diamant d'Ajaccio..


Certaines photos sont actuellement visibles dans des établissements Bastiais et Parisiens.

Présentation

On vous a toujours dit que nous marchions droit devant. On vous a toujours dit qu'on prenait un chemin. Mais peut-être vous êtes vous déjà dit qu'un chemin s'emprunte...

On l'emprunte à une ville, à une campagne, à un quartier, à un bâtiment. On l'emprunte aux personnes qui le vivent. On l'emprunte aux personnes qui l'ont vécu. à ceux qui le tracent, à ceux qui le font.

Les chemins ne sont pas toujours linéaires.

Parfois l'objectif saisit une ligne droite qui prête au voyage droit devant.
Parfois le chemin n'est pas dans l'axe.

Et on change brutalement d'univers comme on change subitement d'avis sur les choses.

En faisant un arrêt sur image on découvre des photographies prises par un oeil qui sait d'où il vient. Du maquis de Tenda à une rue de Chicago en passant par une gare anglaise, le coeur de ce projet s'est affirmé en chemin.

Autour de la lumière, autour d'une pose, autour des formes, immergez- vous dans ces scènes et demandez-vous où vous seriez allé à partir de là ?

Quand la nature Corse ne dessine aucun chemin, partir et avancer, c'est forcément ailleurs, et c'est forcément loin.

Phaseshift -14

Phaseshift

Phaseshift -13

Phaseshift

Phaseshift -12

Phaseshift

Phaseshift -11

Phaseshift

Phaseshift -10

Phaseshift

Phaseshift -9

Phaseshift

Phaseshift -8

Phaseshift

Phaseshift -7

Phaseshift

Phaseshift -6

Phaseshift

Phaseshift -5

Phaseshift

Phaseshift -4

Phaseshift

Phaseshift -3

Phaseshift

Phaseshift -2

Phaseshift

Phaseshift -1

Phaseshift